• Un monde sans esprit
    Dans le clair-obscur des crises politiques naissent les monstres. Ils naissent du vide culturel d’un monde politique sans esprit, d’un monde où les techniques sont devenues folles, d’un monde qui...
  • Manifeste ADA
    Un nouveau mode de gouvernement des hommes se répand dans toute la société, et d'abord dans la sphère professionnelle : un management par la rivalité et la peur qui, au nom de la dictature de la performance...
  • Ingouvernable
    L'histoire serait-elle un éternel recommencement ? Les pratiques libérales de gouvernement en organisant la société sur les valeurs bourgeoises de compétition et d'individualisme ne conduisent-elles...
  • Manifeste des oeuvriers
    Le désir de retour à l’œuvre sonne à toutes les portes de la vie : la vie de l’humain qu’on soigne, qu’on éduque, à qui on rend justice, qui s’informe, qui se cultive, qui joue, qui s’associe,...

Prochain Congrès FNAREN à Nantes du 29 juin au 2 juillet 2016 (mini-plaquette de présentation ici )

« Une mise en pensée(s) à l’École
avec le rééducateur de l’Éducation Nationale:

Se mettre à penser …
Ce maître à panser ? »
http://www.congres-fnaren-2016-nantes.com

Madame la Ministre, Honorée consoeur,

 

 

Permettez-moi de m’adresser à vous à quelques jours de ce vote sur le projet de loi concernant les psychothérapies. Si je le fais, c’est simplement parce que je suis stupéfait du sort que, peut-être sans le savoir ni même le vouloir, vous êtes en train de faire à la parole et à la pratique – la psychothérapie - qui s’en prévaut.

Avons-nous encore les moyens de penser ? La question est sérieusement posée par le psychanalyste Roland Gori dans un nouveau format que propose les Mots de minuit, l’émission de Philippe Lefait diffusée sur le Net. Sommes-nous dans un état de désolation, c’est-à-dire devenus incapables de dialoguer avec nous-mêmes et avec les autres ? De livres, en interviews, le professeur émérite de psychopathologie, auteur de l’Individu ingouvernable (éd. Les liens qui libèrent, LLL, 2015), délivre une vision de l’époque dominée par la technique entraînant une standardisation de la pensée. La machine aurait-elle pris le pouvoir sur le politique ? Durant quarante minutes, les Mots de minuit capte la pensée de Gori, entrecoupée d’extraits de films, de documentaires, de musiques ou de photos. Une autre façon de diffuser la parole intellectuelle.

ARGUMENT est une nouvelle proposition Des mots de minuit. Il s'agit de donner la parole à des intellectuels, "savants" de toute discipline pour essayer de faire face à un absurde du monde contemporain englué dans une rupture civilisationnelle. Bref, pour ne pas mourrir idiot ou sans repères dans une société aux slogans réducteurs. Merci à Roland Gori d'avoir accepté d'être notre premier invité.   

Par Roland Gori, à lire dans Libération