• Un monde sans esprit
    Dans le clair-obscur des crises politiques naissent les monstres. Ils naissent du vide culturel d’un monde politique sans esprit, d’un monde où les techniques sont devenues folles, d’un monde qui...
  • Manifeste ADA
    Un nouveau mode de gouvernement des hommes se répand dans toute la société, et d'abord dans la sphère professionnelle : un management par la rivalité et la peur qui, au nom de la dictature de la performance...
  • Ingouvernable
    L'histoire serait-elle un éternel recommencement ? Les pratiques libérales de gouvernement en organisant la société sur les valeurs bourgeoises de compétition et d'individualisme ne conduisent-elles...
  • Manifeste des oeuvriers
    Le désir de retour à l’œuvre sonne à toutes les portes de la vie : la vie de l’humain qu’on soigne, qu’on éduque, à qui on rend justice, qui s’informe, qui se cultive, qui joue, qui s’associe,...

Terrorisme, subjectivité et civilisation – Samedi 11 mars 2017

Plus d’informations en cliquant ici

Dans la suite du forum Rire face aux pouvoir(s) après les attentats de janvier 2015, nous souhaitons poursuivre avec plus de recul une réflexion sur le phénomène mal appelé « radicalisation ». Nos invités grâce à leurs travaux récents vont nous permettre, à partir du réel d’une clinique du sujet, anthropologique, psychanalytique, d’interroger l’espace complexe des transformations de civilisation que nous vivons. Ces conférences ouvriront un débat qui tentera d’articuler la question d’une jeunesse répudiée ou exclue des promesses néolibérales avec l’histoire, mais aussi la mutation des valeurs dans notre civilisation, que ces « vocations » destructrices viennent dénoncer. Cette journée suivra et élargira la question abordée les 2 et 3 décembre 2016 sur le passage à l’acte violent chez l’adolescent. Elle est aussi en lien avec les travaux de l’Université Populaire d’Arles qui aura reçu Roland Gori le 3 février, montrant un souci à l’œuvre dans notre espace de travail de mettre sur le métier de la parole ce qui désoriente notre monde.

Programme

9:30 accueil
10:00 ouverture : Agnès Benedetti et Marie Lesavre
10:15 Eleonore Armanet, « Islam médicament », « Coran pharmacie », du religieux comme forme de soin (titre à confirmer)
11:00 Discutants Hervé Bokobza et Fethi Benslama
11:30 Roland Gori, Un monde sans esprit, la fabrique des terrorismes
12:15 Discutants Hervé Bokobza et Fethi Benslama
13:00 pause repas
14:30 Thomas Bouvatier, Transfert et fiction dans les radicalisations
15:15 Discutants Hervé Bokobza et Roland Gori
15:40 Pause
16:00 Fethi Benslama, Un furieux désir de sacrifice, le surmusulman
16:45 Discutants Hervé Bokobza et Roland Gori
17:15 Conclusion Agnès Benedetti

Hervé Bokobza aura la charge de fil rouge de la journée et d’animation des échanges
Fethi Benslama et Roland Gori se déplaceront des places de conférenciers pour questionner les intervenants
Agnès Benedetti sera présidente de séance et garante du timing

Les intervenants

Elonore Armanet est anthropologue, maître de conférence à l’université d’Aix-Marseille, auteur de Le ferment et la grâce, Une ethnographie du sacré chez les Druzes d’Israël, PUM, 2011
Roland Gori est psychanalyste, professeur émérite en psychopathologie à l’université Aix-Marseille, auteur de Un monde sans esprit, La fabrique des terrorisme, LLL, 2017
Thomas Bouvatier est écrivain, psychanalyste, intervenant à l’association Entr’Autres, auteur de Petit manuel de contre-radicalisations, PUF, à paraître le 8 mars 2017
Fethi Benslama est psychanalyste, professeur à l’université Paris Diderot, auteur de Un furieux désir de sacrifice, Le surmusulman, Seuil, 2016
Hervé Bokobza, psychiatre, psychanalyste, Perols, membre du collectif des 39
Agnès Benedetti, psychanalyste, superviseur d’équipe, Arles, présidente ACPI
Marie Lesavre, professeur de philosophie en lycée, Arles, présidente de l’UPOP

Infos pratiques

Par Roland Gori, à lire dans Libération