Retrouvez tous les comités locaux de l'Appel des Appels dans toute la France

Collecte par l'Appel des appels, Collectif des 39 et Printemps de la psychiatrie

 

Pour plus d'information et pour contribuer, cliquez ici

ANNULATION DE L'ARRETE DU 10 MARS 2021SUR LA PRATIQUE DES PSYCHOLOGUES

 

Suite au Rassemblement des praticiens du soin psychique à l'AERI : Soutien financier à la requête en Conseil d'Etat contre l'arrêté du 10 mars 2021

 

Vous avez été mobilisés par l'appel de nos 3 collectifs au rassemblement du 2 mai dernier à l'AERI-Montreuil, suite à la publication de l'arrêté du 10 mars 2021 sur la pratique des psychologues auprès des plate-formes diagnostiques de l'autisme et des dits troubles du neuro-développement (TND), et l'annonce du projet de l'Ordre des psychologues.

Cette journée a rassemblé plus de 700 participants : l'ensemble des associations, collectifs et collèges professionnels, organisations syndicales, associations de patients, organismes représentatifs des parents, et les citoyens.

A quoi servira l'argent collecté ?

Le rassemblement du 2 mai a approuvé, entre autres actions, le projet de contestation juridique de cet arrêté. Trois d'entre nous, membres de nos collectifs, ont initié le dépôt d'une requête auprès du Conseil d'Etat, portée par un avocat spécialisé. Comme convenu lors de notre rassemblement, nous nous adressons au plus grand nombre pour solliciter une contribution financière aux frais de cette riposte à un coup de force technocratique modifiant nos métiers du soin et méprisant ceux qui les exercent.

Attaque contre le soin tout autant que contre la démocratie

Merci d'avance pour le soutien d'une initiative dont la portée dépasse de loin ce seul arrêté. Elle vise à stopper les logiques de dégradation des pratiques des psychologues, des soins psychiques, du service public de psychiatrie et de pédopsychiatrie et des procédures démocratiques dans notre pays.

Merci d'avance pour vos contribution

Le 2 mai nous avons recueilli la somme de 660 euros, qui est versée comme premier apport. Les frais de la procédure de base s'élèvent à 3.300 euros. Ils pourront s'élever à 6.000 euros en cas de probables démarches complémentaires. Merci à vous !

Fabrice Leroy, Martin Pavelka, Delphine Glachant - soutenus par : Appel des appels, Collectif des 39, Printemps de la psychiatrie

  • « L’aide à mourir » à la française : une rupture démocratique et éthique Les circonstances nous imposent un devoir de vigilance et de clarification du débat public portant sur l’aide à mourir. Comme citoyens, soucieux d’assumer...
  • Le comité local Breton de l'Appel des appels vous convie à une soirée débat au cinéma Katorza de Quimper avec la projection du documentaire  "Par la fenêtre ou par la porte" le vendredi 7 juin à 20h15 La soirée est organisée en partenariat...
  • A lire sur Libération Le texte sur l’aide à mourir, qui a commencé son parcours parlementaire, expose les plus vulnérables à des risques d’injustice, d’abus d’influence ou d’abandon, contraires aux droits fondamentaux que tout Etat démocratique...
  • Alors que l’attaque meurtrière du convoi pénitentiaire survenue le 14 mai dans l’Eure a bouleversé la profession, la psychologue Emilie Sauvaget explique, dans une tribune au « Monde », qu’une conception de la sécurité fondée sur la relation...