LOI SUR LES RETRAITES ET GRAVE DANGER DE L'AMENDEMENT 730 SANTE ET MEDECINE DU TRAVAIL

Nous en appelons à tous devant le grave danger que représente cet amendement santé et médecine du travail (amendement 730 de la loi retraite et pénibilité) qui signe la mort de la prévention en santé au travail.
Pour information ci-dessous notre interpellation au conseil de l'ordre national des médecins et le communiqué de presse des associations de victimes.
Collectif des médecins du travail de bourg en bresse

____________________________________________________________________________________________
A Monsieur le Professeur Legmann, Président du Conseil National de l'Ordre des Médecins

Copie à Monsieur de Docteur Rascle, Président du Conseil Départemental de l'Ordre des Médecins de l'Ain

Monsieur le Président,

Dans le droit fil de vos préconisations sur la Réforme de la médecine du travail et de la réponse que nous y apportons ( conférer notre message du 9 septembre), nous reprenons sans tarder contact avec vous car les dernières mesures prises par le gouvernement, à savoir l'amendement 730, qui vient modifier la législation sur la santé au travail, et qui transfère aux employeurs la mission de prévention confiée actuellement par la loi aux médecins du travail, nécessitent que de tout urgence , un positionnement fort et ferme du Conseil de l'Ordre intervienne pour contrecarrer cet amendement qui s'inscrit en grave contradiction avec le Code de Déontologie, aggravant de façon inédite tout ce qui a fait justement obstacle jusqu'à présent à une vraie prévention en santé au travail.

Cette avancée de la Réforme intervient malgré toutes les oppositions qui ont pu s'exprimer, vos interventions , celle du Conseil Départemental de l'Ain, les différents collectifs, et cette imporante mobilisation vis-à-vis de la pétition « non à la mort de l'authentique médecine du travail , qui a rassemblé de façon inédite pour ce thème, la signature de plus de 20000 citoyens, inspecteurs-contrôleurs du travail et médecins du travail . C'est dire toute l'idéologie qui sous-tend l'esprit de cette Réforme annoncée , à savoir l'infiltration souhaitée des employeurs dans l'espace d'indépendance du médecin du travail.
La situation pour l'avenir de la prévention et de la médecine du travail est gravissime , nous vous alertons de nouveau et attendons du Conseil , garant de la Déontologie, une intervention de recadrage adressée à tous ceux qui prendraient la responsabilité d'assassiner les moyens d'une authentique prévention.

Dans l'attente, nous vous adressons, Monsieur le Président, nos respectueuses salutations.

Le collectif des médecins du travail de Bourg en Bresse